Logo carnetderootxzz@carnetderoot.net"La simplification est la sophistication suprême" - Léonard De Vinci
jeudi 18 octobre 2018

:: CloudSHell2 - Installation d'Archlinux ::

Détails techniques

Introduction

Toutes les opérations décrites ci-dessous ont été faites à partir d'un portable sous Archlinux et du reader/writer eMMC se branchant sur le port SD (via un adaptateur micro-SD).

La commande lsblk permet de récupérer le nom du périphérique, pour ma part /dev/mmcblk0

Préparation du module eMMC

Remise à zéro

$ sudo dd if=/dev/zero of=/dev/mmcblk0 bs=1M count=8

Partitionnement

$ sudo fdisk /dev/mmcblk0

Créer une nouvelle partition primaire vide, en tapant les commandes suivantes :

  1. o : crée une nouvelle table de partition DOS
  2. n : crée une nouvelle partition avec les paramètres suivants :
    • p : type de partition primaire
    • 1 : première partition
    • 4096 : premier secteur de la partition
    • ENTER : dernier secteur de la partition (defaut)
  3. w : écrit la table de partition et quitte

Création du système de fichiers ext4

$ sudo mkfs.ext4 /dev/mmcblk0p1

Montage du système de fichiers

$ mkdir root  
$ sudo mount /dev/mmcblk0p1 root

Téléchargement et extraction du système de fichier root

$ wget http://os.archlinuxarm.org/os/ArchLinuxARM-odroid-xu3-latest.tar.gz  
$ sudo bsdtar -xpf ArchLinuxARM-odroid-xu3-latest.tar.gz -C root

Flash du bootloader

$ cd root/boot/
$ sudo ./sd_fusing.sh /dev/mmcblk0

Démontage du système de fichiers

$ cd ../..
$ sudo umount root

Premier démarrage du système

  1. Insérer le module eMMC dans son emplacement sur la carte XU4
  2. Connecter le câble ethernet et brancher l'alimentation
  3. Attendre la fin du démarrage du système puis se connecter en ssh avec le user alarm et le mot de passe alarm

    $ ssh alarm@tyr.asgard.lan
  4. Ouvrir une session root avec le mot de passe root

    $ su - root

Initialisation

Création du trouseau de clés et enrichissement des certificats des dépôts Arch Linux ARM

# pacman-key --init
# pacman-key --populate archlinuxarm

Gestion de paquets

Mise à jour du système

# pacman -Syu

Paquets supplémentaires

# pacman -S vim

Configuration réseau

Nom d'hôte

  • /etc/hostname

    tyr
  • /etc/hosts

    127.0.0.1       localhost
    ::1             localhost
    127.0.1.1       tyr.localdomain tyr

Adresse IP

Comme il s'agit d'un serveur installé dans mon réseau local, je préfère lui assigner une adresse ip fixe tout en gardant la possibilité de demander une adresse ip dynamique (si je le déplace par exemple). J'ai donc créé un profil statique en ajoutant les lignes suivantes à la fin du fichier /etc/dhcpcd.conf :

  • /etc/dhcpcd.conf

    # Static profile
    interface eth0
    static ip_address=192.168.0.2/24 
    static routers=192.168.0.254
    static domain_name_servers=192.168.0.254 8.8.8.8

Références


dimanche 18 mars 2018

:: Installer Sailfish X sur Sony Xperia X Compact (F5321) ::

Sony Xperia X Compact

Infos générales

  • Modèle F5321
  • Android 7.1.1
  • Numéro de build 34.3.A.0.252

Combinaisons utiles

Flash Volume down
Fastboot Volume up
Recovery mode Volume down + Power key

Introduction

Afin de pouvoir flasher une rom alternative, il est nécessaire de déverrouiller le chargeur d'amorçage du périphérique.

Le processus est supporté par Sony dans le cadre de son programme Open Devices.

Dans le cas où votre téléphone ne serait pas "rootable" ou que vous ayez le moindre doute, les instructions pour vérifier votre modèle se trouvent sur le site Sony Developer World.

Android 7 Nougat

L'installation de Sailfish est supportée sur une image d'Android 6 ou 7, à partir du moment où le numéro de build est supérieur ou égal à 34.3.A.0.228. Par contre, à la date d'écriture de ces lignes, elle n'est pas encore supportée sur Android 8, on va donc mettre à jour le système en dernière version d'Android Nougat 7 disponible.

Mise à jour du système Android existant

Le plus simple est d'utiliser le procédé OTA (On The Air) du système Android fourni par Sony. Attention à ne pas mettre à jour le système en Android 8, restez sur la dernière version 7 disponible en noyau 3.10 (7.1.1).

Important : Vérifier que le numéro de build est au moins égal à 34.3.A.0.228 (dans Settings | About phone | Build number) avant de déverrouiller le chargeur d'amorçage

Déverrouiller le chargeur d'amorçage

Obtenir le code de déverrouillage

Installer les outils Android

Sous Linux, pas besoin de drivers additionnels mais des outils Android contenant la commande fastboot.

Méthode 1 (conseillée) : Télécharger le SDK Android

Télécharger et décompresser le fichier Platform Tools

Méthode 2 (déconseillée, uniquement si méthode 1 ne fonctionne pas) : Installer les paquets fournis par votre distribution

Attention : l'utilitaire fastboot fourni avec votre distribution peut se révéler partiellement ou totalement incompatible

  • Archlinux : pacman -S android-tools Note : fastboot partiellement incompatible, tester la version AUR
  • Debian/Ubuntu/.deb : apt-get install android-tools-fastboot
  • Fedora : yum install android-tools
  • OS X : brew install android-sdk

Déverrouiller le chargeur d'amorçage

Important : Vérifier que le langage du système est bien configuré sur "English" avant de continuer

  1. Eteindre le téléphone
  2. Connecter le téléphone à votre ordinateur avec le câble USB
  3. Démarrer le téléphone en mode fastboot (Volume Up), la led doit s'afficher en bleu et l'écran rester inactif
  4. Ouvrir une ligne de commande et aller dans le sous-répertoire platform-tools du répertoire SDK Android
  5. Vérifier que le périphérique fastboot est bien détecté :

    # fastboot devices
    XXXXXXXXXX  fastboot
  6. Déverrouiller le chargeur d'amorçage :

    # fastboot -i 0x0fce oem unlock 0x<code de déverrouillage>
    ...
    OKAY [  0.678s]
    finished. total time: 0.678s

Flasher AOSP

Si vous avez déjà votre système Android en version 8 ou tournant sur une rom alternative basée sur de l'Android < 6 ou sur un noyau > 3.10, ou tout simplement si vous voulez partir d'un "fresh install", il est nécessaire de reflasher le périphérique.

  1. Préparation des fichers

  2. Flasher le téléphone

    • Eteindre le téléphone
    • Connecter le téléphone à votre ordinateur avec le câble USB
    • Démarrer le téléphone en mode fastboot (Volume Up), la led doit s'afficher en bleu et l'écran rester inactif
    • Ouvrir une ligne de commande en root dans le répertoire et taper les commandes suivantes :

      # ./fastboot -S 256M flash boot boot.img
      # ./fastboot -S 256M flash recovery recovery.img
      # ./fastboot -S 256M flash system system.img
      # ./fastboot -S 256M flash userdata userdata.img
    • Redémarrer le téléphone

      # ./fastboot reboot
  3. Préparer le système à l'installation de Sailfish

    • Langue système : English (UK)
    • Activer le mode développeur
    • Dans les options Développeur, activer le debug USB et la modification du bootloader

Flasher Sailfish X

  1. Préparation des fichiers
  2. Redémarrer le téléphone en mode fastboot (Volume Up)
  3. Ouvrir une ligne de commande en root dans le répertoire et lancer la commande ./flash.sh

    # ./flash.sh 
    Detected Linux
    Searching device to flash..
    Found device with vendor id '0fce': [...] Sony Ericsson Mobile Communications AB Xperia Mini Pro Bootloader
    Fastboot command: fastboot -i 0x0fce 
    Flashing boot partition..
    target reported max download size of 536870912 bytes
    sending 'boot' (10812 KB)...
    [...]
    finished. total time: 0.742s
    target reported max download size of 536870912 bytes
    erasing 'system'...
    [...]
    finished. total time: 63.648s
    target reported max download size of 536870912 bytes
    erasing 'userdata'...
    [...]
    finished. total time: 126.309s
    Flashing oem partition..
    target reported max download size of 536870912 bytes
    sending 'oem' (221669 KB)...
    [...]
    finished. total time: 15.600s
    
    
    Flashing completed.
  4. Redémarrer le téléphone et configurer votre Sailfish :-)

Configurer Sailfish

Activer le mode Développeur et la connexion distante

  • Aller dans Réglages > Outils de développeur
  • Activer le Mode Développeur et la Connexion Distante
  • Définir un mot de passe et noter l'adresse ip
  • Se connecter en ssh à partir d'un ordinateur distant avec l'utilisateur 'nemo' et le mot de passe défini précédemment

Installation des mce-tools

$ devel-su    ---> Entrer le mot de passe défini précédemment
# pkcon refresh
# pkcon install mce-tools
# exit

Pour la suite, se référer à un précédent article : Nokia MCE Tools sur Sailfish OS

Installation d'Alien Davlik

Si vous avez les rpms :

# pkcon install-local aliendalvik.armv7hl.rpm apkd-android-settings.jolla.armv7hl.rpm

Références


dimanche 24 septembre 2017

:: COMPAQ Presario CQ70 ::

Descriptif technique

Modèle : CQ70-110EF
S/N : 2CE841M71L
P/N : FR342EA#ABF

Carte-mère

HP Spare 488338-001

07263-1
Vitas MB
48.4I501.011

Socket mPGA479M

CPU

  • Actuel
    492319-001
    Intel Pentium Dual-Core processors (1-MB L2 cache, 667-MHz FSB)
    T3200 2.0-GHz processor
    [ LF80537 T3200 - 5836A945 SLAVG]

  • Mise à niveau max
    492318-001
    Intel Core2 Duo processors (6-MB L2 cache, 1066-MHz FSB)
    T9400 2.53-GHz processr

RAM

  • Actuel
    485032-003

    485030-003

  • Mise à niveau max
    485033-003
    2 x 2048MB PC2-6400, 800-MHz, DDR2

Carte réseau WiFi

  • Actuel

  • Mise à niveau max
    482260-002
    Atheros AR9280 802.11a/b/g/n

    480985-00
    Intel Wi-Fi Link 5100 802.11 a/b/g/n

Liens intéressants

https://support.hp.com/us-en/product/compaq-presario-cq70-100-notebook-pc-series/3768171/
http://h10032.www1.hp.com/ctg/Manual/c01573159
http://www.cpu-world.com/Sockets/Socket%20479%20(mPGA479M).html

A VERIFIER

BIOS

HP Notebook System BIOS Update (Intel Processors)
F.65 Rev. A


vendredi 18 novembre 2016

:: Flasher le Nokia N9 ::

Prérequis

  • flasher

    $ yaourt -S flasher-harmattan
  • Les roms correspondants au modèle (main.bin + emmc.bin), disponibles sur NokiaFirmware

Procédures de flashage

Partie système uniquement

$ sudo flasher -f -F main.bin
$ sudo flasher -R

Partie système et emmc

$ sudo flasher -f -F main.bin
$ sudo flasher -f -F main.bin -F emmc.bin --flash-only=mmc
$ sudo flasher -R

Flashage complet (avec repartitionnement)

$ sudo flasher -f -F main.bin -F emmc.bin --no-preserve
$ sudo flasher -f -F main.bin -F emmc.bin --no-preserve --flash-only=mmc
$ sudo flasher -R

jeudi 14 juillet 2016

:: Installer Kali NetHunter sur Nexus 4 ::

Installer la ROM Stock

Activer le mode Développeur

Déverrouiller le téléphone et flasher TWRP

adb reboot-bootloader
fastboot oem unlock

Si pas déjà installé, télécharger la dernière image de TWRP et la flasher :

fastboot flash recovery recovery-twrp.img

Rooter le téléphone

Installer Kali NetHunter


mercredi 03 juin 2015

:: Capteur de proximité ::

Activer / désactiver le capteur

#
# Disable/enable proximity sensor
#
# To enable use: proximity_disable.sh 0
#
prox_enable_path=`find /sys/devices/ -name 'prox_enable'`

if [ -z "$1" ]; then
     echo "0" > $prox_enable_path
else
     echo "1" > $prox_enable_path
fi

Sauvegarder et "chmoder" le script dans /usr/sbin/ ou /usr/bin/.

Note : ouvrir une session root (devel-su) pour utiliser le script.

Références