Logo carnetderootxzz@carnetderoot.net"La simplification est la sophistication suprême" - Léonard De Vinci
dimanche 24 septembre 2017

:: COMPAQ Presario CQ70 ::

Descriptif technique

Modèle : CQ70-110EF
S/N : 2CE841M71L
P/N : FR342EA#ABF

Carte-mère

HP Spare 488338-001

07263-1
Vitas MB
48.4I501.011

Socket mPGA479M

CPU

  • Actuel
    492319-001
    Intel Pentium Dual-Core processors (1-MB L2 cache, 667-MHz FSB)
    T3200 2.0-GHz processor
    [ LF80537 T3200 - 5836A945 SLAVG]

  • Mise à niveau max
    492318-001
    Intel Core2 Duo processors (6-MB L2 cache, 1066-MHz FSB)
    T9400 2.53-GHz processr

RAM

  • Actuel
    485032-003

    485030-003

  • Mise à niveau max
    485033-003
    2 x 2048MB PC2-6400, 800-MHz, DDR2

Carte réseau WiFi

  • Actuel

  • Mise à niveau max
    482260-002
    Atheros AR9280 802.11a/b/g/n

    480985-00
    Intel Wi-Fi Link 5100 802.11 a/b/g/n

Liens intéressants

https://support.hp.com/us-en/product/compaq-presario-cq70-100-notebook-pc-series/3768171/
http://h10032.www1.hp.com/ctg/Manual/c01573159
http://www.cpu-world.com/Sockets/Socket%20479%20(mPGA479M).html

A VERIFIER

BIOS

HP Notebook System BIOS Update (Intel Processors)
F.65 Rev. A


mercredi 13 septembre 2017

:: Archlinux en Français ::

/etc/rc.conf

LOCALE="fr_FR.UTF-8"
HARDWARECLOCK="localtime"
TIMEZONE="Europe/Paris"
KEYMAP="fr-latin9"
CONSOLEFONT="lat9w-16"
CONSOLEMAP="8859-15"
USECOLOR="yes"
CONSOLETRANSLATION="8859-15_to_uni"

/etc/profile

export LESSCHARSET="utf-8"
export G_FILENAME_ENCODING="@locale,UTF-8,ISO-8859-15"
export LC_ALL="fr_FR.UTF-8"

/etc/X11/xorg.conf.d/10-keyboard-layout.conf

Section "InputClass"
    Identifier         "Keyboard Layout"
    MatchIsKeyboard    "yes"
    Option             "XkbLayout"  "fr"
    Option             "XkbVariant" "latin9"
EndSection

Locale

/etc/locale.gen

Décommenter la ligne suivante :

fr_FR.UTF-8     UTF-8

Puis lancer la commande suivante:

locale-gen

/etc/locale.conf

Définir la variable LANG :

LANG="fr_FR.UTF-8"
LC_ALL="fr_FR.UTF-8"

/etc/vconsole.conf

KEYMAP=fr-latin9

Timezone

Définir la time zone

ln -sf /usr/share/zoneinfo/Europe/Paris /etc/localtime

Lancer hwclock pour générer /etc/adjtime:

hwclock --systohc

Liens intéressants


dimanche 12 février 2017

:: Simple application avec Dancer2 ::

Présentation

Dans cet exemple, on va créer une simple application web avec Dancer2.

Pour le déploiement, on se basera sur starman pour la gestion de l'application avec Nginx en frontal.

Installation de Dancer2

Préparation de l'environnement

Afin de sécuriser l'application, on fait tourner Starman (notre serveur d'application) sous une identité propre que nous appelerons starman. La seule manière d'y accéder sera via l'utilisateur root.

# adduser --gecos "" --disabled-password starman

Brewing Perl

Afin de séparer la distribution Perl installée sur le système (system perl) de celle que l'on souhaite utiliser pour lancer notre application, nous utiliserons PerlBrew, un outil de gestion des versions de Perl.

Pour installer PerlBrew, cf.Gestion des versions de Perl avec Perlbrew

  • Liste des versions Perl disponibles à l'installation :

    # su - starman
    $ perlbrew available
      perl-5.23.3
      perl-5.22.0
      perl-5.20.3
      perl-5.18.4
      perl-5.16.3
      perl-5.14.4
      perl-5.12.5
      perl-5.10.1
      perl-5.8.9
      perl-5.6.2
      perl5.005_04
      perl5.004_05
      perl5.003_07
  • Installation de la dernière version stable (nombre pair) :

    $ perlbrew install perl-5.22.0
  • Vérification de la version installée (deux méthodes) :

    1. Lister les versions installées :

      $ perlbrew list
        perl-5.22.0
    2. Lister les versions disponibles (remarquez le "i" devant la version installée) :

      $ perlbrew available
        perl-5.23.3
      i perl-5.22.0
        perl-5.20.3
        perl-5.18.4
        perl-5.16.3
        perl-5.14.4
        perl-5.12.5
        perl-5.10.1
        perl-5.8.9
        perl-5.6.2
        perl5.005_04
        perl5.004_05
        perl5.003_07

Installation des modules CPAN

Avant tout, on installe un client cpan. Pour cela, on utilise la commande PerlBrew permettant d'installer cpanminus.

$ perlbrew install-cpanm

Puis on installe les modules :

$ cpanm Dancer2 Starman Daemon::Control

Création de l'application

La méthode la plus rapide pour créer son application est d'utiliser la commande dancer2 qui met en place l'arborescence des répertoires et fichiers à partir d'un squelette standard :

$ dancer2 -a Xzz::Blog

Cette commande crée le répertoire Xzz-Blog ainsi qu'un ensemble de sous-répertoires et fichiers.

Notez le double : dans le nom qui demande à dancer2 de créer le module "Blog" dans la sous-arborescence "Xzz", ce qui permet de cloisonner différentes parties de l'application en ajoutant simplement d'autres modules (ex: Xzz::Admin, Xzz::Galerie, etc.)

Pour lancer l'application, exécuter la commande suivante :

$ plackup -R lib bin/app.psgi 
Watching lib bin/lib bin/app.psgi for file updates.
HTTP::Server::PSGI: Accepting connections at http://0:5000/

L'application (vide) est dorénavant disponible à l'adresse http://AdresseServeur:5000. (Ctrl+C pour stopper)

Mise en place du service systemd Starman

Pour lancer automatiquement notre application, on crée le fichier /etc/systemd/system/starman.service avec le contenu ci-dessous :

$ sudo vi /etc/systemd/system/starman.service

[Unit]
Description=Starman
After=syslog.target

[Service]
Type=forking
ExecStart=/home/starman/perl5/perlbrew/perls/perl-5.18.4/bin/starman --listen 127.0.0.1:5001 --env development --daemonize /home/starman/apps/MCO/bin/app.psgi
Restart=always

[Install]
WantedBy=multi-user.target

Lancement et activation du service au démarrage :

$ sudo systemctl start starman.service
$ sudo systemctl enable starman.service

Installation et configuration de Nginx

$ sudo aptitude install nginx

--- A SUIVRE ---


dimanche 05 février 2017

:: Docker ::

Introduction

Commandes principales

Lister les containers

$ docker ps
CONTAINER ID        IMAGE               COMMAND             CREATED             STATUS              PORTS               NAMES

Vérifier la version

$ docker version
Client:
 Version:      1.13.0
 API version:  1.25
 Go version:   go1.7.3
 Git commit:   49bf474
 Built:        Wed Jan 18 16:20:26 2017
 OS/Arch:      windows/amd64

Server:
 Version:      1.13.0
 API version:  1.25 (minimum version 1.12)
 Go version:   go1.7.3
 Git commit:   49bf474
 Built:        Wed Jan 18 16:20:26 2017
 OS/Arch:      linux/amd64
 Experimental: true

Infos supplémentaires

$  docker info
Containers: 0
 Running: 0
 Paused: 0
 Stopped: 0
Images: 0
Server Version: 1.13.0
Storage Driver: overlay2
 Backing Filesystem: extfs
 Supports d_type: true
 Native Overlay Diff: true
Logging Driver: json-file
Cgroup Driver: cgroupfs
Plugins:
 Volume: local
 Network: bridge host ipvlan macvlan null overlay
Swarm: inactive
Runtimes: runc
Default Runtime: runc
Init Binary: docker-init
containerd version: 03e5862ec0d8d3b3f750e19fca3ee367e13c090e
runc version: 2f7393a47307a16f8cee44a37b262e8b81021e3e
init version: 949e6fa
Security Options:
 seccomp
  Profile: default
Kernel Version: 4.9.4-moby
Operating System: Alpine Linux v3.5
OSType: linux
Architecture: x86_64
CPUs: 2
Total Memory: 1.934 GiB
Name: moby
ID: 5GS5:CDLI:QBVM:CI6Q:7EZ3:3SXU:33E5:IBQQ:AWBX:H4WA:K3PU:L4UT
Docker Root Dir: /var/lib/docker
Debug Mode (client): false
Debug Mode (server): true
 File Descriptors: 13
 Goroutines: 21
 System Time: 2017-02-05T18:55:34.4573341Z
 EventsListeners: 0
Registry: https://index.docker.io/v1/
Experimental: true
Insecure Registries:
 127.0.0.0/8
Live Restore Enabled: false

Test du bon fonctionnement de l'installation

$ docker run hello-world
Unable to find image 'hello-world:latest' locally
latest: Pulling from library/hello-world
78445dd45222: Pulling fs layer
78445dd45222: Verifying Checksum
78445dd45222: Download complete
78445dd45222: Pull complete
Digest: sha256:c5515758d4c5e1e838e9cd307f6c6a0d620b5e07e6f927b07d05f6d12a1ac8d7
Status: Downloaded newer image for hello-world:latest

Hello from Docker!
This message shows that your installation appears to be working correctly.

To generate this message, Docker took the following steps:
 1. The Docker client contacted the Docker daemon.
 2. The Docker daemon pulled the "hello-world" image from the Docker Hub.
 3. The Docker daemon created a new container from that image which runs the
    executable that produces the output you are currently reading.
 4. The Docker daemon streamed that output to the Docker client, which sent it
    to your terminal.

To try something more ambitious, you can run an Ubuntu container with:
 $ docker run -it ubuntu bash

Share images, automate workflows, and more with a free Docker ID:
 https://cloud.docker.com/

For more examples and ideas, visit:
 https://docs.docker.com/engine/userguide/

jeudi 02 février 2017

:: Vim ::

Principales commandes

Commande Sens Type Effet
h déplacement déplace le curseur vers la gauche
j déplacement déplace le curseur vers le bas
k déplacement déplace le curseur vers le haut
l déplacement déplace le curseur vers la droite
w word déplacement avance d'un mot
b back déplacement recule d'un mot
e end déplacement avance jusqu'à la fin d'un mot
W déplacement avance d'un MOT
B déplacement recule d'un MOT
E déplacement avance jusqu'à la fin d'un MOT
fx forward déplacement avance jusqu'au prochain x
Fx déplacement recule jusqu'au x précédent
tx déplacement avance jusqu'à juste avant le prochain x
Tx déplacement recule jusqu'à juste après le x précédent
gg déplacement va au début du texte
G déplacement va à la fin du texte
$ déplacement va à la fin de la ligne
0 déplacement va au début de la ligne
{ déplacement va au début du paragraphe
} déplacement va à la fin du paragraphe
( déplacement va au début de la phrase
) déplacement va à la fin de la phrase
n next déplacement continue une recherche
N déplacement continue une recherche, en sens inverse
u undo annule la dernière action
Ctrl-R redo refait la dernière action annulée
. redo répète la dernière opération
x supprime un caractère vers la droite (« delete »)
X supprime un caractère vers la gauche (« backspace »)
s substitute supprime un caractère et passe en mode insertion
rx replace remplace un caractère par x
p paste colle un registre après le curseur
P colle un registre avant le curseur
~ passe un caractère de majuscule en minuscule ou l'inverse
/ fais une recherche
? fais une recherche vers l'arrière
* cherche le mot sous le curseur
# cherche le mot sous le curseur vers l'arrière
d delete action supprime
c change action supprime et passe en mode insertion
y yank action copie dans un registre
gu action passe en minuscules
gU action passe en majuscules
g? action passe en rot13
< action décale vers la gauche
> action décale vers la droite
gq action recoupe les lignes
= action met en forme un programme
" x sélectionne le registre x
m x pose la marque x
' x déplacement va à la marque x (par ligne)
` x déplacement va à la marque x (par caractère)

Ligne de commande

Commande Abbréviation Effet
:write :w sauve le fichier en cours d'édition
:write fichier :w écrit le texte dans le fichier indiqué
:saveas fichier :sav sauve le fichier sous un nouveau nom
:edit fichier :ed édite un nouveau fichier
:quit :q quitte
:exit :x sauve si nécessaire et quitte
:wq sauve et quitte
:help :he affiche l'aide en ligne
:split sépare le fenêtre actuelle en deux parties
:split fichier.log sépare la fenêtre et édite fichier.log

Options

Option Abbréviation Effet
:set number :se nu affiche les numéros de ligne
:set nonumber :se nonu enlève les numéros de ligne
:set incsearch définit la recherche incrémentiel (le recherche démarre au 1er caractère tapé)
:set hlsearch mise en valeur des termes recherchés (highlight)
:set paste option de collage de texte sans modification
:set nopaste désactivation de l'option de collage de texte sans modification

Modes

Commande Sens Type Effet
i insert passe en mode insertion
a append passe en mode insertion en faisant avancer le curseur
o open passe en mode insertion en créant une nouvelle ligne sous le curseur
O open passe en mode insertion en créant une nouvelle ligne au dessus du curseur
R replace passe en mode remplacement
A passe en mode insertion en allant à la fin de la ligne
I passe en mode insertion en allant au début de la ligne
v visual passe en mode visuel
V passe en mode visuel par ligne
Ctrl-V passe en mode visuel par bloc

dimanche 04 décembre 2016

:: Archlinux - Aide mémoire ::

Systemd

Commandes

systemctl                                 # Contrôle systemd et gère les unités.
journalctl                                # Consultation du journal de systemd.
loginctl                                  # Contrôle des sessions utilisateurs (systemd-logind).

Commandes système

systemctl reboot
systemctl poweroff
systemctl suspend
systemctl hibernate

Opérations basiques

Gestion des unités

systemctl                                 # Liste des unités
systemctl list-units
systemctl status <unit>                   # Affiche le statut de l'unité
systemctl list-dependencies [<unit>]      # Liste des dépendances d'une unité

Opérations

systemctl start <unit>                    # Démarre l'unité
systemctl stop <unit>                     # Arrête l'unité
systemctl restart <unit>                  # Redémarre l'unité
systemctl reload <unit>                   # Recharge l'unité
systemctl enable <unit>                   # Active l'unité au démarrage
systemctl disable <unit>                  # Désactive l'unité au démarrage

Maintenance

Lister les services en échec

$ systemctl --failed
  UNIT                         LOAD   ACTIVE SUB    DESCRIPTION
● systemd-modules-load.service loaded failed failed Load Kernel Modules

On récupère ainsi le nom du service en échec à partir duquel on va pouvoir demander plus de détails.

Détails sur le service en échec

$ systemctl status systemd-modules-load.service
● systemd-modules-load.service - Load Kernel Modules
   Loaded: loaded (/usr/lib/systemd/system/systemd-modules-load.service; static; vendor preset: disabled)
   Active: failed (Result: exit-code) since Sun 2016-12-04 09:24:59 CET; 18min ago
     Docs: man:systemd-modules-load.service(8)
           man:modules-load.d(5)
  Process: 333 ExecStart=/usr/lib/systemd/systemd-modules-load (code=exited, status=1/FAILURE)
 Main PID: 333 (code=exited, status=1/FAILURE)

Ces informations nous permettent de récupérer le PID du process incriminé, et de cibler plus précisément notre recherche :

$ journalctl _PID=333
-- Logs begin at Mon 2016-11-21 08:22:44 CET, end at Sun 2016-12-04 09:40:41 CET. --
déc. 04 09:24:59 mani systemd-modules-load[333]: Failed to find module 'vboxdrv'
déc. 04 09:24:59 mani systemd-modules-load[333]: Failed to find module 'vboxpci'
déc. 04 09:24:59 mani systemd-modules-load[333]: Failed to find module 'vboxnetadp'
déc. 04 09:24:59 mani systemd-modules-load[333]: Failed to find module 'vboxnetflt'
déc. 04 09:24:59 mani systemd-modules-load[333]: Failed to find module 'vboxdrv'

Maintenant c'est déjà plus clair, le problème semble provenir de modules absents. Le nom de ces modules nous donne un indice sur l'application incriminée, ici VirtualBox.

Gestion du journal

$ journalctl --disk-usage                 # Taille occupée par les journaux sur le disque
$ journalctl --verify                     # Vérification de la "possible" corruption des fichiers journaux

Taille du journal

Editer le fichier /etc/systemd/journald.conf et modifier la valeur suivante :

[Journal]
...
SystemMaxUse=50M

Nettoyage du journal

$ sudo journalctl --vacuum-size=50M       # Suppression des journaux archivés jusqu'à ce que leur taille totale descende en deça de 50Mo
$ sudo journalctl --vacuum-time=2weeks    # Suppression des événements agés de plus de deux semaines

Gestion des paquets

Liste des miroirs

Générer la liste des miroirs

Site de référence : Archlinux - Pacman Mirrorlist Generator

Evaluer les miroirs

La liste des miroirs les plus rapides peut être déterminée à l'aide de l'utilitaire /usr/bin/rankmirrors.
Pour mettre à jour la liste des miroirs français en http/https et IPv4, lancer les commandes suivantes :

$ wget 'https://www.archlinux.org/mirrorlist/?country=FR&protocol=http&protocol=https&ip_version=4' -O mirrorlist.new
$ sed -i 's/^#Server/Server/' mirrorlist.new
$ rankmirrors -n 6 mirrorlist.new > mirrorlist
$ sudo cp /etc/pacman.d/mirrorlist /etc/pacman.d/mirrorlist.bak
$ sudo cp mirrorlist /etc/pacman.d/mirrorlist

Automatiser la mise à jour de la liste des miroirs

Installer l'utilitaire update-pacman-mirrorlist

$ yaourt -S update-pacman-mirrorlist

Adapter la configuration (si besoin) :

$ sudo vi /etc/update-pacman-mirrorlist
$ sudo vi /usr/lib/systemd/system/update-pacman-mirrorlist.timer

Activer et lancer le timer :

$ sudo systemctl enable update-pacman-mirrorlist.timer
$ sudo systemctl start update-pacman-mirrorlist.timer

Pacman

Opérations de base

Synchronisation (-S)

$ sudo pacman -Sy                      # Synchronise la liste des paquets
$ sudo pacman -Syu                     # Synchronise la liste des paquets et effectue une mise à jour
$ sudo pacman -Ss <package>            # Cherche un paquet contenant le terme "package"
$ sudo pacman -Si <package>            # Information sur un paquet
$ sudo pacman -S  <package>            # Installe "package"
$ sudo pacman -S --asdeps              # Installe un paquet comme dépendance

Mise à jour (-U)

$ sudo pacman -U  <package>            # Met à jour "package"

Requête (-Q)

$ sudo pacman -Q                       # Liste les paquets installés
$ sudo pacman -Ql <package>            # Liste les fichiers d'un paquet
$ sudo pacman -Qo /path/file           # Demande à quel paquet appartient le fichier
$ sudo pacman -Qdtq                    # Liste des dépendances inutiles

Suppression (-R)

$ sudo pacman -Rs <package>            # Supprime un paquet et ses dépendances
$ sudo pacman -Rsn <package>           # Supprime un paquet, sa configuration et ses dépendances
$ sudo pacman -Rs $(pacman -Qtdq)      # Suppression des dépendances inutiles

Création de la liste des paquets installés pour réinstallation

$ sudo pacman -Qqet | grep -v "$(pacman -Qqg base)" > pkglist

Réinstallation à partir de la liste des paquets

$ sudo pacman -S $(cat pkglist)

Gestion du cache de paquets

Suppression des paquest non-installés du cache (anciennes versions ou non installées sur le système) :

$ sudo pacman -Sc

Il est aussi possible de vider complètement le cache. Il s’agit d’une très mauvaise pratique qui empêche toute réinstallation de paquets depuis le cache et impose donc de les télécharger à nouveau. Vous ne devriez jamais utiliser cette commande à moins d’un besoin absolu de récupérer de l’espace disque.

$ sudo pacman -Scc

AUR

$ yaourt (utilise la même syntaxe que pacman)

Mise à jour du système

$ yaourt -Syua                         # Mise à jour du système (pacman + aur)

Local

Attention ! Pour des raisons de sécurité, éviter d'utiliser makepkg en root. Préférer l'utilisation de sudo.

Création du paquet

$ sudo makepkg -s

Installation du paquet créé

$ sudo pacman -U <package>-pkg.tar.gz

vendredi 18 novembre 2016

:: Flasher le Nokia N9 ::

Prérequis

  • flasher

    $ yaourt -S flasher-harmattan
  • Les roms correspondants au modèle (main.bin + emmc.bin), disponibles sur NokiaFirmware

Procédures de flashage

Partie système uniquement

$ sudo flasher -f -F main.bin
$ sudo flasher -R

Partie système et emmc

$ sudo flasher -f -F main.bin
$ sudo flasher -f -F main.bin -F emmc.bin --flash-only=mmc
$ sudo flasher -R

Flashage complet (avec repartitionnement)

$ sudo flasher -f -F main.bin -F emmc.bin --no-preserve
$ sudo flasher -f -F main.bin -F emmc.bin --no-preserve --flash-only=mmc
$ sudo flasher -R

dimanche 13 novembre 2016

:: Gestion des versions de Perl avec Perlbrew ::

Installation

$ curl -kL http://install.perlbrew.pl | bash

Ou, si vous préférez utiliser wget :

$ wget --no-check-certificate -O - https://install.perlbrew.pl | bash

Installation

Editer le fichier .bashrc

$ vi ~/.bashrc

Et ajouter la ligne suivante à la fin du fichier :

# Perlbrew
source ~/perl5/perlbrew/etc/bashrc

Puis charger le nouvel environnement :

$ . ~/.bashrc

Utilisation

Lister les versions disponibles

$ perlbrew available
perl-5.21.6
perl-5.20.1
perl-5.18.4
perl-5.16.3
perl-5.14.4
perl-5.12.5
perl-5.10.1
perl-5.8.9
perl-5.6.2
perl5.005_04
perl5.004_05
perl5.003_07

Lister les versions installées

$ perlbrew list
perl-5.21.6
perl-5.20.1

Installation d'une version particulière

$ perlbrew install perl-5.16.3

Utilisation d'une version particulière

De manière permanente

$ perlbrew switch perl-5.16.3

Uniquement dans le shell courant

$ perlbrew use perl-5.16.3

Tester un script sur toutes les versions de perl disponibles

$ perlbrew exec perl monscript.pl

Accéder à l'aide

$ perlbrew help

Utilisation dans un script bash

Pour utiliser perlbrew dans un script, il faut definir PERLBREW_ROOT et PERLBREW_HOME avant de charger l'environnement bashrc.

#!/bin/bash

## Variables d'environnement requises
export PERLBREW_ROOT=/opt/perlbrew
export PERLBREW_HOME=/tmp/.perlbrew
source ${PERLBREW_ROOT}/etc/bashrc

## Utilisation de la version 5.14.1
perlbrew use 5.14.1
perl /app/mon-application

## Utilisation de la version 5.12.3
perlbrew use 5.12.3
perl /app/mon-application

Gestion des modules CPAN

Pour installer des modules CPAN additionnels, on utilisera cpanm, une alternative à cpan offrant une meilleure compatibilité avec perlbrew.

$ perlbrew install-cpanm

Installation du module List::Util

$ cpanm List::Util

Lister les modules installés

$ perlbrew list-modules

Mettre à jour les modules installés

$ perlbrew list-modules | perlbrew exec cpanm

Migrer les modules installés dans la version courante vers une autre (ici 5.16.3).

$ perlbrew list-modules | perlbrew exec --with perl-5.16.3 cpanm

Références


dimanche 18 septembre 2016

:: Rundeck ::

CLI Tool

Rappel

Aller dans le répertoire "rundeck"

PS C:\> cd D:\rundeck

rd-queue

Lister exécutions en cours

PS D:\rundeck> .\tools\bin\rd-queue -p Galaxy
Queue: x items
[id] NomJob <http://lien_vers_details_du_job>
...

rd-jobs

Lister jobs d'un projet

PS D:\rundeck> .\tools\bin\rd-queue -p NomProjet
# Found x jobs:
- NomJob - 'Description'
...

dimanche 28 août 2016

:: MMD Cheat Sheet ::

Généralités

Résultat Syntaxe
Italique *Italique* ou _Italique_
Gras **Gras** ou __Gras__
Gras et italique ***Gras et italique*** ou ___Gras et italique___
Citation > Citation
Liste à puces *, + ou - devant chaque élément
Liste numérotée 1. devant le 1er élément
Entête ### Entête
Ligne horizontale --- ou *** sur une ligne vide

Liens

Résultat Syntaxe
Google [Google](http://google.com)
http://google.com <http://google.com> <pierce@twinforces.com>
nobody@nowhere.com <nobody@nowhere.com>
Référence [lien][idlien] pour [lien][idlien] avec [idlien]: http://url.com "title" sur sa propre ligne
Lien défini [idlien]: http://url.com "title" on its own line elsewhere.
Interne [Links][] (any header name)
Note de bas de page 1 [^note] Note
Note définie [^note]: text
Image ![Image Name](URL "title") for an image
![Image Ref] then later def
![Caption][Image Ref] then later def
Image Définie [Image Ref]: URL "Title" width="45px" height="45px"

Tableaux

Table caption, also works as a reference
First Header Second Header Third Header
First row Gras Very long data entry
Second row Cell that spans across two columns

| First Header | Second Header | Third Header | | :------------ | :-----------: | -------------------: | | : Left align | : centered : | Right align : | | First row | **Gras** | Very long data entry | | Second row | Cell that spans across two columns || [Table caption, also works as a reference][section-mmd-tables-table1]

Autres

What Syntax
{--a delete. --} a delete. {-- remove --}
{++an add. ++} {++ add++}
swap {~~from~>to~~} {\~\~\from\~>to\~\~}
{==a highlight==} {\=\=highlight\=\=}
Comment, which you can't see{>>What is it a test of?<<}. {>>Comment?\<\<}

  1. Ceci est une note de bas de page [idlien]: http://url.com "title" ↩